Le Rôle Plaît

Le forum de la guilde Le Rôle Plaît sur World of Warcraft, serveur Kirin Tor
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 L'ombre...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maëllyann
Palourde bavarde
Palourde bavarde
avatar

Messages : 122
Date d'inscription : 22/11/2007

MessageSujet: L'ombre...   Mer 19 Mar - 13:07

(une fois n'est pas coutume.. un petit texte sur mon ally^^ et comme ça a un rapport avec un event à venir coté horde^^)

Une main froide glissait sur la peau de la druide endormie, un chuchotement au creux de son oreille.

Melugaia se réveilla. Il n’y avait rien. Aucun bruit hormis la respiration lente de son compagnon. Elle déposa un baiser sur le front de Winterwood et se leva.

La nuit était calme. Le ciel emprunt des couleurs étranges de l’Outreterre.

Un autre chuchotement et cette main glaciale qui passait sur ses épaules nues.

La druide soupira.

Tu ne pourrais pas me laisser tranquille ?

Un rire léger. La main se dirgeait vers sa poitrine lentement… Mel grimaça..

Ne fais pas ça…

La main ne s’arrêtait pas et parcourait le corps de la druide. Elle restait sans bouger, frissonnante de dégoût.

Arrête…
Pourquoi cela ?
Tu es répugnant…
Tu ne disais pas cela à ton druide tout à l’heure… et tu ne le disais pas non plus à mon père…

La druide soupira.

Qu’est-ce que tu veux ?
J’ai besoin de ton aide…
Et tu crois que c’est ainsi que tu vas réussir à l’obtenir ?
Pourtant on réussit de cette manière *rire*

Melugaia restait toujours immobile, tandis que sur sa peau, les caresses de l’esprit continuaient. Elle soupira à nouveau…

Je ferais ce que tu souhaites … si tu arrêtes.

Un rire satisfait.

Bien… j’avoue que jouer à ces jeux-là me répugnent… Je préfèrais le faire avec mon propre corps…

Un autre rire. Mel s’impatientait.

Qu’est-ce qu’il faut que je fasse ? *résignée*
J’aimerais que tu trouves une démoniste… qui ne demandera rien… Si c’est possible, ces démonistes sont si pleins de finesse…

Nouveau rire.

La suite tu le sais bien…
Evidemment… Il faut que je prenne contact avec le guerrier sombre et la malheureuse enfant…
Malheureuse oui… je la rendrais heureuse tu le sais ?
En mettant en pratique sur elle ce que tu as fait à Erebereth ?

C’était au tour de Mel de rire. Un rire remplie de rage et de tristesse.

Et sur toi, ma délicieuse friandise… Quel plaisir de te voir exécuter ce que je souhaite ! Je m’amuse cependant pas assez … Ton druide manque d’imagination… Peut-être devrais-je te choisir un nouveau compagnon de jeu … *long silence* quelqu’un d’un peu plus… adapté… plus proche de moi... qui te ferait sentir.. que tu n’es rien d’autre qu’une délicieuse friandise… *silence à nouveau* un guerrier peut-être… un fruste… Qui marberait ta peau d’autres cicatrices… *rire*
N’empêche.. que ces cicatrices t’ennuies… n’est-ce pas mon cher Llandon ?

Melugaia sourit.

Tu es ridicule… et surtout stupide de croire que tes petites runes peuvent quelques choses contre moi !

Melugaia rit.

Et pourtant… il faut croire que oui.

L’elfe sourit victorieusement.

Cela t’empêche de faire ce que tu souhaites, n’est-ce pas ? C’est pour cela que tu as besoin de je collabore…
Je te détruirais si tu ne le fais pas !
Non, mon cher Llandon.. tu l’as dit toi-même… Je suis la seule qui puissent t’aider… Et tu as besoin de ta fille pour retrouver ton corps…

Melugaia sentit les mains froides qui entourèrent son cou et qui commençaient à l’étrangler. Malgré tout, elle se mit à rire.

Pauvre petit voleur de corps… devoir accepter l’aide de celle qui a tué ton père… Si ce n’est pas drôle.

Le rire s’étouffa et Mel tomba à genou, les mains plus serrées autour de sa gorge.

Tue-moi si ça te chante… mais tu échoueras mon cher Llandon… N’est-ce pas mon fils bien-aimé ?

Les mains lâchèrent sa gorge.

Je te donnerais un nouveau corps mon fils.. c’est que tu souhaitais n’est-ce pas ? Je te le donnerais.. et tu sortiras de ma vie… A jamais.
Ainsi… tu te souvenais donc, Mère…

Llandon était visiblement troublé.

Tu n’es pas le seul à pouvoir manipuler les gens, mon cher fils… de qui crois-tu que tu tiens cela ?

Melugaia se releva, passa une main sur sa gorge.

Tu as failli tuer ta mère … et toi-même par la même occasion.. Tu es fier de toi ? Tu me sous-estimes… Ton père n’est pas le seul responsable de ce que tu es devenu…

Elle souriait. Un sourire dépourvu de toute douceur.

Je ferais ce que tu dis… et tu me laissera vivre la vie que j’ai décidé de mener… Loin de ce passé que je veux oublier. J’ai eu d’autres enfants.. des enfants que j’aime. Contrairement à toi, mon cher fils… Mais… Elune a voulu que je te mette au monde… Je m’occuperais donc comme il le faut de toi… tu retrouveras un corps… Je t’aiderais… Mais je t’aiderais pas quand les autres sauront que tu as à nouveau une forme tangible et tu mourras… et retrounera au néant que tu n’aurais jamais du quitter.

Llandon sentit les mains chaudes de la druide et son corps contre le sien. Une étreinte chaleureuse dépourvu de douceur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
L'ombre...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» carte de l'ombre et "n'importe qu'elle phase"
» Le pretre ombre.
» Spectre des ombre
» {kälhän et jëila} [chaman heal/amélio et pretre ombre]
» Grimoire d'un Esprit de L'Ombre - Chapitre I - II - III

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Rôle Plaît :: Rôle play :: Histoires vivantes-
Sauter vers: