Le Rôle Plaît

Le forum de la guilde Le Rôle Plaît sur World of Warcraft, serveur Kirin Tor
 
AccueilCalendrierFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Assassin [Arhaïn]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Arhaïn
Crevette de combat
Crevette de combat
avatar

Messages : 64
Date d'inscription : 22/01/2008

MessageSujet: Assassin [Arhaïn]   Mer 23 Jan - 15:24

Le froid… Il ne sentait plus que ça. Le froid de la mort, dans chacun de ses membres. Bientôt…

Il enfouit son désespoir au fond de lui et reprit ses esprits, s’efforçant de calmer les terribles tremblements de son corps. La sentinelle revenait de sa patrouille, ce n’était pas le moment de penser, mais d’agir. Il tendit l’oreille. Un pas, deux pas, trois pas… Maintenant.

Il s’élança, vif comme l’éclair, courant silencieusement sur le pavé, ses bottes feutrées n’émettant aucun son. Trois mètres devant lui, le garde émergea du corridor. Dans un chuintement métallique, la griffe jaillit hors du gantelet, tandis qu’il se laissait glisser sur le sol, les pieds en avant, emporté par son élan.

L’homme se tourna, alerté par le sifflement de l’acier, mais déjà il l’avait percuté, fauchant sa jambe. La sentinelle chuta et sa gorge rencontra l’arme meurtrière. D’une main, l’assassin retint la lance qui s’échappait des doigts inertes de sa victime, de l’autre, il déposa précautionneusement le corps qui s’affaissait sur lui. Il le dissimula dans l’ombre, s’assurant qu’il ne soit pas découvert avant la prochaine relève et, sans attendre, s’engouffra dans l’enceinte du chemin de ronde faiblement éclairé.

Il passa devant la salle de garde sans s’arrêter, tel une ombre invisible, sans se préoccuper des discussions des soldats. Parvenu à la verticale de la fenêtre repérée quelques minutes plus tôt, il s’arrêta. Prenant autant de recul qu’il le pouvait dans cet espace confiné, il courut sur le mur, trois, quatre, cinq pas, et rebondit à l’instant où il sentit la gravité le rattraper. D’une main leste, il tenta d’agripper le rebord, mais la pluie l’avait rendu glissant. Par réflexe, il sortit sa griffe qui fit office de grappin improvisé, dans un affreux râclement métallique qui lui parut aussi bruyant qu’un claquement de fouet dans le silence de la nuit.

Il resta ainsi suspendu quelques instants, reprenant son souffle et s’efforçant de se convaincre que personne ne l’avait entendu. Puis, d’un mouvement souple, il se rétablit sur le bord de la fenêtre entrouverte et se glissa sans bruit dans le domaine. Aussitôt, il s’arrêta, sur le qui-vive. Des pas se rapprochaient, pressés mais légers. Probablement un domestique. Dissimulé derrière un rideau, il le laissa approcher. Dans la lueur blafarde des torches, il risqua un coup d’œil et vit une jeune servante tourner dans le couloir et frapper à l’une des portes, puis entrer. Un instant lui suffit alors pour apercevoir la cible, dans un lit à baldaquin. Il saisit sa chance inattendue.

Ecartant le rideau, il se précipita dans l’embrasure de la porte demeurée ouverte et se jeta sur l’objectif sans un cri. Avant que la suivante n’ait eu ne serait-ce que le temps de se retourner, ses griffes étaient déjà profondément fichées dans la trachée du magistrat aux yeux exorbités. Se rétablissant d’une pirouette, il posa les yeux sur elle.

Le regard de la jeune fille passait de son maître égorgé à l’assassin masqué, vêtu de rouge sombre. Elle voyait distinctement la griffe maculée de sang, mais ne pouvait détacher son regard des yeux de braise du tueur qui l’observait. Lentement, un cri monta dans sa gorge. Elle sut aussitôt qu’elle allait mourir, mais ne put se retenir.

Inexplicablement, l’assassin la laissa hurler quelques instants, sans rien faire, puis il s’éclipsa aussi rapidement qu’il avait fait irruption dans la pièce. Se faufilant par l’entrebâillement de la porte, il sauta sur le rebord de la fenêtre et, sans un bruit, disparut dans la nuit.


***


-Bien bien bien, du très bon travail, Arhaïn, comme toujours, caqueta l’apothicaire Oswald. Votre récompense se trouve dans la cellule du fond. Avec un petit bonus pour vous remercier de votre diligence. Mais la prochaine fois, veillez à ne pas laisser de témoin, voulez-vous ? Ce ne vous ressemble pas, d’ailleurs, compte-tenu de votre réputation…

Sans un mot, le sin’dorei tourna les talons et regagna le cachot humide que lui avait indiqué l’immonde mort-vivant. Là, il ôta son masque et se laissa tomber sur la paillasse rudimentaire qui lui servait de couche. Il ne jeta pas un regard sur la bourse rebondie qui l’y attendait, seules les trois fioles ambrées qui y avaient été déposées l’intéressaient. D’une main tremblante, il en déboucha une, et la vida d’un trait.

Soulagé l’espace d’un instant, il fut aussitôt pris d’une violente quinte de toux alors que le goût âcre de l’élixir agressait sa gorge enflammée. Une violente crise de tremblements l’obligea à se coucher, recroquevillé sur lui-même, au bord des larmes tant la douleur de son corps torturé par la mixture le mettait au supplice.

Une fois la douleur assourdie, il se calma peu à peu. Il entreprit de se débarrasser de son armure de cuir avec des gestes fébriles, révélant sa peau pâle, parcourue d’ecchymoses récentes et couverte de sueur. Epuisé par la potion, il abandonna à la moitié de sa besogne et resta couché, torse nu, grelottant de froid dans sa geôle insalubre.

Dans ce qui lui parut être un effort surhumain, il se retourna et fixa le sac d'or. La prochaine fois, avait-il dit ? Non, il n’y aurait pas de prochaine fois. Il posa les yeux sur les deux fioles restantes. Les deux dernières, quoi qu'il advienne…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Assassin [Arhaïn]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'assassin sous la loupe
» Assassin's Creed 2
» [Bit TV] ACTU GAME TEST Assassin's Creed 2.
» Procès de l'assassin de la duchesse Zeroukay
» [Achat]Dague de l'assassin.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Rôle Plaît :: Rôle play :: Histoires vivantes-
Sauter vers: